Les Trésors du Cap Corse : Une exposition multi-formats à découvrir en octobre au cœur de Bastia, Ville-Porte du Parc

08 octobre 2022
Photographie expédition GOMBESSA 6

Gorgone peigne blanc, Callogorgia verticillata -120m

© Laurent Ballesta / Andromède Océanologie

Gorgone peigne blanc, Callogorgia verticillata -120m

© Laurent Ballesta / Andromède Océanologie

Connaissance des habitats-récifs profonds

Le Parc abrite une grande diversité d’habitats marins profonds essentiels pour la vie marine car ils constituent des refuges face aux pressions humaines mais aussi face aux changements globaux.

 Leur connaissance afin de protection, de sensibilisation et de proposition de modalités de gestion adaptées représente un enjeu primordial au sein d’une aire marine protégée.

A ce titre GOMBESSA, nom de l’exploration des anneaux de coralligènes situés au nord-est du Cap, a été menée par l’équipe d’ANDROMEDE-OCEANOLOGIE dirigée par Laurent BALLESTA.

 Cette expédition débutée en 2019, s’est pousuivi cet été afin de parfaire les connaissances sur les anneaux par une étude sismique et divers prélèvements scientifiques.

 Ces prospections se poursuivront en 2023 afin de comprendre l’origine de ces structures particulières et dévoiler (peut-être) « les mystères des anneaux du Cap Corse ».

Parallèlement, l’expédition de cet été 2022 a été l’occasion de découvrir d’autres habitats  situés en périphéries des anneaux :

  •     grottes marines
  •     laminaires
  •     grandes gorgones peigne

De plus, au cours de cette exploration, ont été mises en évidence des interrelations probables entre les nids de picarels (zone de frayères de l’espèce) et l’ange de mer, requin en danger qui a trouvé refuge en différents sites de Corse dont les eaux du Parc marin.

Sensibilisation

Fort de ces nouvelles découvertes, le Parc poursuit cette année encore son engagement en matière de sensibilisation et d’information du grand public sur « Les Trésors du Cap Corse » qui concernent les biocénoses profondes (habitats et espèces) mis en lumière lors de l’expédition GOMBESSA.

 La sensibilisation du public et des usagers de la mer à la beauté des milieux sous marins notamment, représente un enjeu fort du plan de gestion du Parc.

L’émotion que pourra susciter la découverte de nos trésors de biodiversité sous-marine facilitera la prise de conscience du public de leur nécessaire préservation. L’engagement du plus grand nombre pour la protection de la biodiversité n’en sera que renforcé.

Divers évènements (expositions et conférence) sont programmés sur la mois d’octobre.

Ainsi, le 08 octobre nous nous intégrons à la fête de la Science aux côtés de la CdC et du ministère de l’Education Nationale en inaugurant une exposition photographique de ces habitats et espèces des profondeurs à l’Arsenal de la citadelle de Bastia.

Cette exposition a été l’occasion d’une rencontre avec Laurent BALLESTA, l’artiste-océanographe auteur de ces œuvres.

L’exposition perdurera dans la salle d’exposition de l’Arsenal jusqu’au 18 octobre.

Enfin, le 22 octobre une conférence-projection sera organisée au théâtre en présence de Laurent BALLESTA.

Photographie expédition GOMBESSA 6

Gorgone jaune, Eunicella cavolinii -100m

© Laurent Ballesta / Andromède Océanologie

Gorgone jaune, Eunicella cavolinii -100m

© Laurent Ballesta / Andromède Océanologie

Photographie expédition GOMBESSA 6

Anneaux de coralligène, - 120m

© Laurent Ballesta / Andromède Océanologie

Anneaux de coralligène, - 120m

© Laurent Ballesta / Andromède Océanologie

Exposition Biocénoces profondes Arsenal Bastia

Langouste, Palinurus elephas -71m

© Laurent Ballesta / Andromède Océanologie

Langouste, Palinurus elephas -71m

© Laurent Ballesta / Andromède Océanologie

Une vitrine du Parc pour sensibiliser le public

Plus de 80 passionnés et curieux emprunts d’émotion devant les beautés di I TESORI DI U CAPICORSU et les explications de Laurent BALLESTA sur ces milieux méconnus et fragiles étaient présents à l'inauguration de l'exposition.

Limiter l’exposition des clichés de Laurent Ballesta à un seul itinéraire photographique serait sans doute réducteur. A travers ce voyage sous-marin, le Parc naturel entend surtout restituer au public le fruit des travaux conduits au large du Cap Corse sur les multiples espèces qui peuplent son périmètre, exploré dans le cadre de l’expédition Gombessa menée par l’équipe d’Andromède-océanologie, chapeautée par le biologiste. Le mois d’octobre sera ainsi ponctué de divers évènements (lire par ailleurs) visant à mettre en valeur les biocénoses profondes du Cap Corse afin de sensibiliser le public.

« Les différentes missions qui ont été conduites doivent nous permettre de mieux connaître les écosystèmes de notre territoire mais également de mieux informer la population sur les richesses qu’il recouvre, estime Madeleine Cancemi, directrice déléguée du Parc. Le grand public n’a pas véritablement l’occasion de découvrir ces trésors sous-marins à plusieurs dizaines de mètres de profondeur. Le donner à voir et l’expliquer, c’est une façon de lui faire prendre pleinement conscience de l’importance de ce patrimoine, et de la nécessité de le préserver. »

Depuis le 10 octobre, une partie de ces photographies, mais cette fois-ci en grand format, sont exposées sur les grilles de la mairie de Bastia, Ville-Porte du Parc.

Exposition Biocénoces profondes Arsenal Bastia

Laurent BALLESTA et Maddy CANCEMI, deirectrice du Parc lors de l'inauguration de l'exposition I TESORI DI U CAPICORSU

© François Secondi / OFB

Laurent BALLESTA et Maddy CANCEMI, deirectrice du Parc lors de l'inauguration de l'exposition I TESORI DI U CAPICORSU

© François Secondi / OFB

Exposition Biocénoces profondes Arsenal Bastia

Laurent BALLESTA et Maddy CANCEMI, deirectrice du Parc lors de l'inauguration de l'exposition I TESORI DI U CAPICORSU

© François Secondi / OFB

Laurent BALLESTA et Maddy CANCEMI, deirectrice du Parc lors de l'inauguration de l'exposition I TESORI DI U CAPICORSU

© François Secondi / OFB

Exposition Biocénoces profondes  Bastia

Exposition grand format Biocénoces profondes mairie de Bastia

© François Secondi / OFB

Exposition grand format Biocénoces profondes mairie de Bastia

© François Secondi / OFB

Exposition photographies d'art "Les trésors du Cap Corse" Laurent BALLESTA - Arsenal citadelle de Bastia

https://youtu.be/m0v6DcVAcls

Temps fort de l'exposition multi-format I TESORI DI CAPICORSU : la conférence au théâtre de Bastia

Soirée captivante ce samedi 22 octobre 2022 en compagnie de Laurent BALLESTA que le Parc avait convié pour présenter les trésors des profondeurs du Cap Corse.

Au travers d’une multitude de photographies inédites, l’océanographe a souhaité partager avec le public le fruit de ses observations issues de l’expédition Gombessa 6 et ainsi attirer l’attention à la fois sur la beauté de ces écosystèmes méconnus mais également sur leurs fragilités.

L’objectif du Parc était de sensibiliser le grand public en suscitant l’émotion face à ces photographies de divers espèces insolites des habitats profonds.

D’autres explorations seront nécessaires pour percer les mystères sur les anneaux du Cap Corse, c’est ainsi que Laurent BALLESTA nous a donné rendez-vous pour l’ultime phase d’exploration Gombessa 6 en 2023.

Exposition photographies d'art dans le péristyle du théaâtre de Bastia

© François Secondi / OFB

© François Secondi / OFB

La vice présidente et la directrice du Parc accueille Laurentr BALLESTA au théâtre de Bastia

© François Secondi / OFB

© François Secondi / OFB

Laurent BALLESTA présentant des photos inédites de GOMBESSA 6

© François Secondi / OFB

© François Secondi / OFB

Public attentif à la présentation de Laurent BALLESTA au théâtre

© François Secondi / OFB

© François Secondi / OFB

Exposition I TESORI DI U CAPICORSU ©Laurent Ballesta, expédition Gombessa 6

Grotte semi-obscure, - 110 m

Grotte semi-obscure, - 110 m © Laurent Ballesta, expédition Gombessa 6

Grotte semi-obscure, - 110 m © Laurent Ballesta, expédition Gombessa 6

Ange de mer, Squatina squatina, - 38 m

Ange de mer, Squatina squatina, - 38 m ©Laurent Ballesta, expédition Gombessa 6

Ange de mer, Squatina squatina, - 38 m ©Laurent Ballesta, expédition Gombessa 6

Ange de mer, Squatina squatina, - 42 m

Ange de mer, Squatina squatina, - 42 m ©Laurent Ballesta, expédition Gombessa 6

Ange de mer, Squatina squatina, - 42 m ©Laurent Ballesta, expédition Gombessa 6

ROV Ulysse sur récifs coralligènes, - 88 m

ROV Ulysse sur récifs coralligènes, - 88 m ©Laurent Ballesta, expédition Gombessa 6

ROV Ulysse sur récifs coralligènes, - 88 m ©Laurent Ballesta, expédition Gombessa 6

Coraux jaunes coloniaux, Dendrophyllia cornigera, - 90 m

Coraux jaunes coloniaux, Dendrophyllia cornigera, - 90 m ©Laurent Ballesta, expédition Gombessa 6

Coraux jaunes coloniaux, Dendrophyllia cornigera, - 90 m ©Laurent Ballesta, expédition Gombessa 6

Langouste, Palinurus elephas, - 71 m

Langouste, Palinurus elephas, - 71 m ©Laurent Ballesta, expédition Gombessa 6

Langouste, Palinurus elephas, - 71 m ©Laurent Ballesta, expédition Gombessa 6

Laminaires de Méditerranée, Laminaria rodriguezii, - 88 m

Laminaires de Méditerranée, Laminaria rodriguezii, - 88 m ©Laurent Ballesta, expédition Gombessa 6

Laminaires de Méditerranée, Laminaria rodriguezii, - 88 m ©Laurent Ballesta, expédition Gombessa 6